CONTACT

Corinne Cosson 

14 rue de la harpe

​​85200 - Fontenay le Comte

Tel : 02 51 69 27 46

E-mail : cossoncorinne@yahoo.fr

  • Facebook

Corinne Cosson © "Tous droits réservés"

Images  textes et conception des ateliers soumis à la propriété intellectuelle et aux droits d'auteur.

Article L. 111-1 du Code de la propriété intellectuelle : L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial [...].

Featured Posts

Historique de l'Art-thérapie

10/05/2016

 Tout commence à l'Antiquité quand Aristote relève les effets de la catharsis. Dans le théâtre antique, c'est un moyen de  purifier l'âme des passions du spectateur par la terreur et la pitié qu'il éprouve devant le spectacle d'une destinée tragique. En psychologie depuis Freud, la catharsis est un moyen thérapeutique par lequel le praticien amène le patient à se libérer de ses traumatismes affectifs refoulés.

Platon a aussi été un des précurseurs avec la psychagogie. De manière commune, la psychagogie est un ensemble de connaissances psychologiques de l'individu applicables dans la conduite d'une thérapie. Platon a voulu démontrer dans le Phèdre que la véritable rhétorique est une psychagogie, c'est-à-dire qu'elle est essentiellement fondée sur la connaissance de l'âme .

 

Les relations de l’Art et de la Médecine apparaissent dans les années 1900 en France. En 1903, une thèse est soutenue à la Faculté de Médecine de Lille  et marque le début de l’art-thérapie.Puis, des revues françaises spécialisées portent le nom d’art et médecine. La France et toute l’Europe adoptent cette pratique thérapeutique et le libellé art et médecine est réutilisé en Angleterre par la traduction « art-therapy » qui donne en français le libellé art-thérapie.

 

La notion d'art-thérapie apparait ainsi en un seul mot ou avec un trait d’union et rentre dans le vocabulaire français.

 

Dans les années 1970-80, la vogue des pédagogies actives en art plastiques renforce des pratiques de libération du geste...

La création, la créativité, le processus créatif sous-tendent généralement ce type de pratique. Dès 1970, le 1er ouvrage publié par l’Afratapem parle déjà de création créatrice.

Les premières expériences médicales de références dans ce domaine sont l’hôpital Sainte Anne et les articles de Jean Delay et Robert Volmat. C’est ensuite dans les années 1970/75 que l’essor de l’art-thérapie moderne s'impose dans les lieux de soins grâce aux travaux de recherche de Tours avec Richard Forestier et son équipe sous le haut patronnage du ministère de la santé pour modéliser l'art-thérapie aux besoins médicaux et socio, s’impose dans les lieux de soins.

L'apport des théories de Jean Pierre Klein, autre pionnier de l'art-thérapie ( année 70), psychiatre conçoit l'art thérapie comme un moyen: "de se recréer soi-même, de se créer à nouveau dans un parcours symbolique de création en création."

 

Sources : http://art-therapie-tours.net/historique-de-lart-therapie/

               Que sais-je, L'art-thérapie, Jean Pierre Klein

 

 

Please reload

Atelier d'Art : Création de cartes calligraphiées

December 5, 2018

1/5
Please reload

Recent Posts